Le jour où j’ai dormi en prison

Articles, Canada, Ottawa

Après avoir passé quelques jours à Montréal à « apprécier » l’hiver canadien qui n’en finit plus, j’ai repris les transports et les que trop bien connus cars Greyhound pour aller découvrir Ottawa.

 

Dans les rues de Montréal

Deux nuits à faire du couchsurfing dans la capitale du Canada avant de retrouver Amélie – comparse de voyages rencontrée à Toronto – et de découvrir la ville avec elle.

 

À Toronto, on avait entendu trop souvent qu’Ottawa était une chouette ville, qui ne méritait pas vraiment que l’on s’y arrête longtemps. Comme on ne voit que ce que l’on croit, on s’est retrouvée le samedi pour aller découvrir la ville. Un programme assez chargé en 2 jours et après 3 mois sans s’être vue:

– visite de la ville et du marché Byward
– visite du Parlement
– visite du musée des civilisations, renommé musée canadien de l’histoire (localisé de l’autre côté du pont, et du coup à Gatineau, et du coup au Québec)
– visite de notre auberge de jeunesse, une ancienne prison réaménagée (rien que ça!)
– détente, parce qu’on est quand même en weekend, mine de rien

Québec : Viens faire la fête au Sea Shack de Ste Anne des Monts

Articles, Canada, Gaspésie

Après mon passage à Percé et à Douglastown, la prochaine destination était l’auberge de jeunesse HI Ste-Anne-des-Monts, plus connue sous le nom de  »Sea Shack » (cabane de la mer).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sur la route pour le Sea Shack

Arrivée à l’auberge, j’ai d’abord été surprise par le calme de l’endroit. Il faut dire que j’avais eu des échos super positifs de l’endroit (le Sea Shack est le passage obligé pour tout Français voyageant en Gaspésie) alors je m’attendais à une ambiance électrique, surtout quand le slogan de l’auberge est  »auberge festive ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Faire du wwoofing en Gaspésie

Articles, Gaspésie

Après mes quelques jours à Halifax, une nouvelle aventure m’attendait: faire du wwoofing chez une artiste en céramique à Percé, en Gaspésie.

Ah la Gaspésie! Beaucoup m’en avait déjà parlé avec passion: de beaux paysages rassemblant mer, terre et montagne. Une réputation bien justifiée.

Chez Marie-Jo Tommi, j’ai pu approcher l’art de la sculpture. En échange de 3h de travail par jour (à sabler, laver, et nettoyer les Fous de Bassant et les bateaux en grès), je recevais le gite et le couvert.

Des missions, des repas et un rythme de vie totalement différents du ranch. À l’atelier, j’ai rencontré Gab, Gabi, Gabrielle. Bénévole au Sea Schack, l’auberge de jeunesse HI de Ste-Anne-des-Monts, la Toulousaine prenait une semaine de « vacances wwoofing » à Percé. Lorsqu’elle m’a proposé de l’accompagner au Sea Schack pour ensuite descendre ensemble sur Montréal, j’ai tout de suite accepté.