Ce soir, c’est l’igloofest

Articles, Canada, Montréal

L’igloofest, ça doit faire un mois que je l’attendais avec impatience. Un festival d’électro unique qui se déroule les week-ends de janvier et de février, avec un décor de folie, et des DJs internationaux bien classes.

L’ambiance pour 2013 était vraiment bien chanmée. La programmation a également beaucoup joué. Pour le jeudi 24 étaient annoncées Miss Kittin et Ellen Allien. Ces deux DJs, c’est LA pensée inévitable à ma sœur, celle qui m’a fait découvrir l’électro et qui m’a fait apprécier l’atmosphère. Et puis, quand elle parle d’électro, c’est avec passion pour les deux artistes, la première française, la deuxième allemande. Alors forcément, j’étais bien emballée d’être tombée sur LA soirée que je voulais!

En plus de la musique, l’Igloofest, c’est aussi une soirée sponsorisée par des marques d’alcool et des jeux pour adultes (soirée interdite aux moins de 18 ans). C’est parti pour un petit TOP5 de mes activités préférées :

  1. Après être montée en prenant les escaliers sur une plateforme de glace pour prendre un petit shooter de Jägermeister, la descente s’effectue par un toboggan de glace, 
  2. Tir à la corde en affrontant une équipe de parfaits étrangers. Bien sur tu glisses d’autant plus que le sol est gelé,
  3. Les guimauves!!! On a bien du passer 4 fois avec Julien pour obtenir des guimauves et les passer au dessus d’un feu pour les faire fondre,
  4. Danser n’importe comment sur de l’électro,
  5. Lancer une balle sur un jeu en bois, mettre la balle dans un des trous et gagner un shooter gratuit.

Igloofest

Je viens de me rendre compte que je n’ai pas présenté Julien. Mes excuses pour l’erreur. Julien, je l’ai rencontrée en France, la première fois que l’on s’est vu, c’était à Rennes, pour boire un verre entre PVTistes Bretons qui partaient au Canada en 2012. Depuis, mon départ a été retardé, mais on est resté en contact. Ça faisait du bien de le revoir sur Montréal.

IMGP0562

La veille, nous nous étions promenés sur le Vieux Port, puis dans les sous-terrains de Montréal, et le soir, nous avions rendez-vous avec d’autres Bretons à Poutineville pour déguster la première poutine (frites sur lesquelles on verse une sauce étrange et du fromage) de ma vie. Premier retour assez positif. Ça m’a plus fait penser à une tartiflette qu’autre chose; et c’était super bon!  En fait, c’était un mélange de jambon, pommes de terre, sauce au vin et fromage. Et là, on m’a expliqué que c’était pas vraiment une poutine.

IMGP0569

 

Administratif à Montréal

Articles, Montréal

Ca y est, j’ai récupéré mon Numéro d’Assurance Sociale!! Ce dernier permet de pouvoir travailler au Canada! Sans ce numéro, impossible de bosser. Le gars au service de la citoyenneté préconise donc d’apprendre le numéro par cœur et de ne pas sortir avec la carte au cas où on me la vole ou que je la perde. Super, je stressais déjà pas assez avec la possibilité de perdre mon passeport.

Bon, avant de l’avoir, j’ai quand même un peu galéré. Pas en administration, ça, ça a pas pris trop de temps, mais plutôt en repérage géographique… Oui, c’est vrai, je suis partie de l’appart sans carte. Oui, c’est vrai, je pensais que ce serait facile de trouver. Et oui, j’ai fait le tour d’un bloc en entier avant de trouver. Oui, j’ai demandé de l’aide à quelqu’un et oui, cette personne m’a indiqué la mauvaise direction…

Mais, au final, j’ai trouvé! Après avoir marché pendant 20 min alors qu’il fait -10°, j’ai trouvé!

Le numéro de mon NAS récupéré, je file chez SCOTIA pour ouvrir un compte en banque.

Le truc que j’aime bien ici, c’est que quand tu annonces « merci, en revoir », on te répond « c’était avec plaisir ». Et ça, ça fait plaisir.

Enfin bref. Après cette journée paperasse, j’ai décidé que j’irais au Mont Royal le lendemain.

Pour y aller, je suis passée par la rue St-Denis, la rue du magasinage (comprendra qui pourra).

MontRoyal

 

J’ai pas mal glissé sur le sol et à chaque fois que j’ai failli tomber, je sais pas pourquoi mais mon réflexe était « wohoohoo » et puis je rigolais. Quand iavait du monde, c’est vrai que j’entendais juste le « wohoohoo » dans ma tête. Parfois, ça sortait juste tout seul, monde ou pas monde.

Ia même un moment où j’ai eu un double « wohoohoo » et où j’ai pas rigolé du tout… Mais je ne suis pas tombée! Alors j’étais quand même super fière de moi!

IMGP0545L’escalier derrière moi a été crée par le clan des nains du Seigneur des Anneaux. C’est obligé. Sérieusement, c’était pire que Montmartre, surtout avec l’air frais. Là, mon corps m’a vraiment dit : « Tu pensais vraiment être sportive en faisant de la marche dans Manhattan? Ahahahah, allez, à la salle de sport si tu veux pas le regretter dans 10 ans. »

Merci le corps. J’avais besoin d’entendre ça…

Enfin bref. Arrivée là haut, la vue sur Montréal était splendide :

IMGP0548

 

Fatiguée par cette promenade, je me suis affalée devant la télé. Quelques titres de séries m’ont fait sourire :

  •  « Beautés désespérées » => Desperate Housewives;

New York – Montréal en bus, c’est … long

Articles, Montréal, New York

Les derniers jours à New York ont été une explosion de bonnes rencontres. Les 4 dernières nuits chez Amine ont été un soulagement. J’ai pu partager avec mon couchsurfer des super bons moments : shopping (à Harlem et sur Times Square), des restaurants dans New York, des promenades dans Manhattan, etc.

Le reste du temps, je l’ai passé  :

  • à visiter : le reste du quartier des affaires (très émouvant, mêmes émotions que lorsque j’avais visité Checkpoint Charlie à Berlin), le Century 21 (magasin degriff de fringues de luxe), le MoMa (Museum of Modern Art), le Top of the Rock (sommet du Rockfeller),
  • à manger : du cheesecake, un burger dans un dinner, une salade avec crevette chez BubbaGump (un restaurant s’inspirant du film Forrest Gump et au rêve de Bubba, meilleur ami de Forrest)

Promenades à New York et couchsurfing déroutant

Articles, Galères de PVT, New York

Le 14,

je me suis levée tard. Pour rattraper ma lenteur du matin, j’ai décidé de bouger ma carcasse à Chinatown. Je me suis donc arrêté à Broadway/Lafayette Street et je me suis baladé dans Chinatown qui est vraiment collé à Little Italy, voir mélangé à Little Italy. Je pensais que la différence entre les deux quartiers serait plus importante mais les masseuses chinoises sont situées juste à côté des restaurants italiens. Certains coins de Chinatown étaient vraiment intéressants et étonnants; d’autres étaient plus classiques. Je pense qu’après avoir habité le quartier chinois de Paris et avoir visité la semaine dernière le Chinatown de Chicago, je n’ai pas été plus impressionnée que ça.

Brooklyn, Manhattan, Greenwich : coins des touristes et coins cachés

Articles, Etats-Unis, New York

J’ai passé quelques jour sur New York et j’ai notamment été hébergée sur Brooklyn.

J’y ai retrouvé Lala, amie française que je n’avais pas vu depuis un petit bout de temps. Elle m’a promenée dans Brooklyn pendant quelques heures puis nous sommes parties sur Manhattan.

newyorkAprès un petit tour obligé par « Times Square by night », elle a voulu me faire découvrir sa vie et sa passion du moment en m’emmenant à un cours de tango.

NY by night

C’était … chouette. Comprenez : j’ai détesté.

Réaliser que je suis à New York pour la voir s’éclater à danser le tango… Bof… En général, j’aime bien tester de nouvelles choses mais là, j’ai clairement pu voir que ce n’était pas mon truc.

Enfin bon, …

Journée Greenwich

Le lendemain, on a été dans Greenwich pour explorer le quartier de Sex&the city.

Il faut savoir que j’ai vu tous les épisodes de Sex&the city et que j’ai un peu grandi avec Carry Badshaw ! Je me souviens même regarder des épisodes pendant des heures entières au lieu d’aller me coucher.

J’ai donc ADORÉ le quartier de Greenwich et je remercie vivement Fabienne pour ses conseils avisés !

J’ai eu raison de l’écouter puisque j’ai goûté les MEILLEURS cupcakes de toute ma vie chez Magnolia Bakery!

greenwich

De Trégueux à New York

Le lendemain, j’ai rencontré le fils d’une amie de la famille originaire de la même ville que moi.

Même si nous venons de la même commune, que nous avons grandi à quelques rues l’un de chez l’autre et que nos mères travaillaient au même endroit, nous ne nous étions pourtant jamais rencontré. C’est ma mère qui m’a un jour passé son mail en me disant de le contacter puisqu’il habitait à New York. Après quelques emails échangés le rdv était pris !

Me voici donc, à le chercher, devant le Ferry pour aller à Staten Island.

Et c’est là que l’on se rend compte que la technologie, c’est bien… parce qu’évidemment, je n’avais aucun moyen de le prévenir et que j’étais en retard et que toutes les cabines téléphoniques du coin ne marchaient pas…

Après quelques secondes de panique, je l’ai vu arriver et après des présentations rapides, nous avons pris le ferry.

C’était marrant de traîner avec un Trégueusien, surtout à New York, et encore plus pour faire la traversée vers Staten Island en ferry, et voir la Statue de la Liberté.

traverse Staten IslandA Staten Island, on a été voir le Fort Wadsworth, un vieux fort qui contenait des armes avant la première guerre mondiale, et qui est maintenant un peu abandonné.

STATEN

La vue sur Manhattan était magique!

Hipsters New-Yorkais

Ensuite, Benjamin m’a emmenée à Brooklyn, dans le quartier des hispters pour assister à un stand up.

STANDUP

Une bonne expérience et une journée vraiment enrichissante à plonger dans une vie new-yorkaise observée jusqu’alors uniquement à la TV.

Moi face à la grosse pomme : premier jour

Articles, New York

« Tu peux visiter New York en 3 jours, c’est pas compliqué, il y a moins de choses à voir qu’à Paris. » m’a lancé mon couchsurfer quand je lui ai dit que je voulais tout voir de New York.

Non, New York, c’est New York et il faudrait une vie pour tout visiter.

Mais il faut marcher beaucoup. Je suis une randonneuse experte des grandes villes. Pour le côte aventurier, on repassera. Enfin, j’ai quand même dormi chez un inconnu. Et ça a du bon : le gars a pu me dire quel chemin prendre pour voir un max de New York. Hébergée à Greenwich Village, j’ai pris la 6ème Avenue pour aller sur la High Line. Ca m’a beaucoup fait penser à Bercy Village. Je me sentais un peu chez moi du coup.