Vat Phu – l’esquisse des temples d’Angkor

Poster un commentaire Par défaut

Nouveau « tour » de réservé, nous partons pour Vat Phu.

Je m’attends à un temple en ruine, au milieu d’une plaine aride.

On me lit que ceux qui ont été à Angkor seront déçus. Super, ça donne envie…

De la fenêtre du van, j’admire la nature abondante qui défile devant mes yeux : des dégradés de vert habillent les arbres, les cocotiers alternent avec les frangipaniers, les chemins de terre contrastent avec les montagnes entourées de brumes qui se laissent admirer au loin.

Les bâtiments officiels laissent place aux écoles primaires.

La route parade à toute allure. Il nous arrive de faire des bonds dans le van, rapport au chemin de terre cabossé.
Le klaxon est parfois utilisé par le conducteur pour demander à une vache qui traverse sans crier gare de se presser un peu.

Nous passons devant des temples ornés d’or et puis des marchands sur le bord de la route qui vendent ou bien des fruits, ou bien des vêtements.

Nous faisons environ 30 minutes de route avant d’arriver à l’embarcadère.

Kékidit?!

Le chauffeur crie « Vat Phu ». C’est donc bien notre arrêt.

Il s’arrête à un carrefour et nous descendons du van.

Nous attendons quelques secondes jusqu’au moment où le chauffeur se rassoit à sa place, démarre l’engin, prêt à bondir et nous de l’interpeler « Vat Phu? ». Il nous regarde, toujours avec son grand sourire et nous répond « Vat Phu » en pointant du doigt une des routes.

Bon, bah, au moins, on n’est pas perdus!

Nous avançons sur la route indiquée.

La vue sur la montagne embrumée s’offre enfin à nous et quel spectacle!

Au bout de quelques minutes, une femme nous dit « 5 minutes boat »; à comprendre « merci d’attendre 5 minutes, le temps que votre bateau arrive ». Aucun problème!

Une petite pirogue arrive en effet et nous montons à bord. Bien qu’elle ait du mal à démarrer, elle nous fait finalement traverser le Mékong et nous amène à bon port.

Là, un tuk-tuk nous attend (quelle organisation!) et nous conduit à Vat Phu.

Nous nous acquittons du prix d’entrée (50,000 kips/personne) et prenons la navette, petite voiture électrique, qui nous amène à l’entrée des ruines.

Quel paysage splendide!!

Aucune déception et c’est plutôt même un grand enchantement de se retrouver là, dans ce site apparu avant la période angkorienne, une sorte d’ébauche des temples d’Angkor !!

Les rois ont d’ailleurs continué de s’y rendre – même basés à l’actuel Cambodge – pour honorer le site.

La montée au sanctuaire, à l’image des temples d’Angkor, est assez raide.

Mais une fois toutes nos marches « grimpées », le paysage est à couper le souffle à nouveau.

Nous avons passé environ deux heures sur le site, en prenant notre temps.

Quand nous avons passé la sortie, les touristes arrivaient.
Conseil donc : essayez d’y aller le matin.

Notre retour à Pakse s’est déroulé de la même manière qu’à l’aller avec, toujours, les sourires des Laotiens.

Likez la page! Pour une fois que quelque chose est gratuit!

Publicités

1er jour sur Luang Prabang

Poster un commentaire Par défaut

Vacances de Printemps, temps d’aller au Laos!

Me voici donc partie – avec mes parents (on a beau avoir 30 ans, il semble que l’on ait toujours besoin d’eux) – pour un « petit » séjour de 12 jours chez les « voisins ».

Première escale : Luang Prabang!

Notre petite Guesthouse,  Lan Kham Riverside, est charmante. Notre accueil se fait avec un jus de mangue et les sourires des réceptionnistes. Nous sommes arrivés sous la pluie et dès l’entrée dans la maison d’hôtes, c’est le soleil dans nos coeurs (c’est kitsch mais ça passe, non?)

Le réceptionniste nous apprend qu’il est vietnamien. Ah bah oui forcément!! Rencontrer un Vietnamien au Laos, c’est comme rencontrer un Breton à Montparnasse il semble…

Le calme et le zen

Le lendemain matin a été aussi plaisant avec un petit déjeuner vue sur le Mékong.

Après avoir bien pris notre temps pour nous réveiller en douceur, nous sommes partis pour un petit tour de la ville, conseillé par Le Routard (merci!), qui a commencé par la traversée d’un premier petit pont de bambou (traversée env. 0,50€).

Ensuite, nous sommes arrivés dans un petit village d’artisans où nous avons fait du shopping à foison – et où, bien sûr, j’étais trop occupée à ouvrir mon porte-monnaie pour prendre des photos… – : peintures, écharpes, cartes, etc.

Avant de faire demi-tour, nous avons été visiter วัดเชียงเหลัก (effectivement, je ne sais pas le prononcer…), un temple bouddhiste :

Il nous fallu ensuite traverser l’autre pont de bambou pour revenir au centre-ville (traversée 1€).

Après une longue pause déjeuner (OMG! que la nourriture est bonne ici!!!),nous sommes partis visiter le Vat Xieng Thong (temple bouddhiste laotien de l’ancienne capitale royale Luang Prabang. Fondé en 1560 par le roi Setthathirat du Lan Xang, il est généralement considéré comme le plus élégant du pays. Merci Wikipedia!).

Puis, nous avons été déposer nos achats et nous reposer les pattes à notre Guesthouse.

La ville est petite et la marche se fait relativement bien. Vous pourrez également y louer vélo, moto, promenade en touk-touk ou en jonque aisément.

Après avoir fait une petite sieste (vacances obligent!), nous nous sommes posés dans un petit boui-boui avec vue sur le Mékong afin d’y admirer le coucher de soleil.

Notre serveuse – comme pas mal de personnes ici – y parlait français et son accueil était charmant!

Nous avons enfin terminé notre journée par un tour au marché de nuit où j’ai pris l’initiative (honteuse ou courageuse!) de m’acheter 4 robes pour … 20€!

Pour cette première journée, Luang Prabang m’a vraiment plue : son calme (pas de klaxon ni de nuage de pollution!!!), ses paysages, sa nourriture et ses habitants!

Paroles, des paroles, des paroles!

Commentaires 2 Par défaut

Moi qui m’étais promis d’écrire régulièrement… Eh bien, on peut dire que j’ai bien échoué.

Plus d’un an que je n’ai rien écrit…

Pas que cela ne m’ait pas traversé l’esprit, pas que cela ne m’ait pas manqué. Je n’arrivais juste pas à me remettre sur mon ordi et à me lancer dans l’écriture, à raconter ma vie et mes élucubrations.

Il y a eu, il est vrai aussi, plusieurs événements qui m’en ont empêchée.

2016 a été dans l’ensemble une année de merde

Il y a eu les attentats, il y a eu le manque de la maison familiale et du pays, le manque des amis et de la famille, la pollution, la solitude, etc.

Et puis, plus simplement, il y aussi eu le fait de travailler de 8h30 à 17h30, cinq jours sur sept, 39h/semaine, dans un bureau, toute la journée sur l’ordinateur, … On ne va pas dire que cela m’ait motivée à me poser devant un écran en rentrant à la maison…

Par contre, j’ai continué à poster des photos sur ma page Facebook et sur mon compte Instagram, un peu, par-ci par-là, sans vraiment d’idée mais pour au moins avoir un souvenir, peu importe l’endroit, des endroits traversés.

La volonté d’écrire n’était plus là mais le besoin, lui, toujours.

Et puis, voici qu’un jour de février 2017, je me suis rappelée les heures passées sur ce blog de voyages, à raconter, à décrire, à expliquer, à dire…

Je me suis rappelée les heures de travail qui n’en étaient pas.

Voici donc un petit retour sur mes expériences d’évasion au Vietnam.

PHU QUOC – Février 2016

Phu Quoc, petite île paradisiaque du Sud Vietnam, vaut le détour : ses fruits de mer vous raviront, son calme et sa beauté vous charmeront, et ses resorts vous feront un peu halluciner.

Pour ma part, j’y suis restée 3 jours – c’était suffisant – et j’ai pu découvrir une grande partie de l’île.

Avec deux amis qui faisaient une escale au Vietnam avant d’aller s’installer en Australie, nous avons visité la « Coconut Prison » (lieu de mémoire de la cruauté humaine…), vu quelques cascades de l’île et bien apprécié les plages.

Bien sûr, il vaut mieux découvrir l’île en moto. Cela permet de s’aventurer et de sortir des sentiers battus.

MAI CHAU – Mai 2016

En mars, mes parents sont venus découvrir ma vie en Asie.

Pendant leur séjour, je leur ai présenté Hanoï et nous avons aussi profité de Cat Ba, de Hoi An et de Mai Chau.

Mai Chau est magnifique. Les gens y sont charmants et la nature resplendissante.

Comme bien souvent au Vietnam, il est préférable de louer une moto pour avoir plus de liberté et pour aller explorer les alentours.

L’hôtel où nous avons séjourné, le Mai Chau Farmstay, était très agréable et vraiment en pleine nature.

Je le conseille à tous ceux qui veulent dormir dans des bungalows en bois tout confort.

DALAT – Juin 2016

J’avais un jour de congé en juin et ai décidé d’en profiter pour un long week-end sur Dalat.

Je vous laisse découvrir ou redécouvrir toutes les photos sur la page Facebook, petit échantillon ici :

dalat

Séjour à Dalat 

À Dalat, un conseil : à votre arrivée, louez une moto et quittez la ville! Allez explorer les alentours. Il y a de nombreuses cascades dans des paysages très verts et très beaux. Il y a également la maison d’un artiste un peu fou à voir : the Crazy House ! Pour les plus arty, vous pourrez même y séjourner si l’envie vous dit.

Pendant ce court week-end, j’ai pu également faire du canyoning!! Grande première pour moi et OHMYGAD, quel stress parfois!!! Je ne m’attendais pas à une activité aussi physique. Alors oui, ça m’a plu ; mais pas au point de recommencer un jour je pense 😉

Un autre conseil, allez dormir au Swiss-Belresort Tuyen Lam!! C’est un endroit magnifique avec piscines intérieure et extérieure, un petit-déjeuner buffet EXCELLENT et un luxe incroyable pour un prix plus que correct. J’ai (pour la première fois et sûrement dernière fois de ma vie!!) dormi dans une suite (junior mais suite quand même!!)

Puis, pendant les grandes vacances, j’ai eu la chance de découvrir une partie de l’Angleterre : Southampton, Bristol et Bath.

ANGLETERRE – JUILLET 2016

Cet été, j’ai en effet quitté le Vietnam pour quelques semaines en Europe : Paris, la Bretagne et l’Angleterre.

J’avais en effet profité de sortir avec un anglais pour aller visiter le pays des rosbifs.

Stonehenge était sympa, quoique pas du tout impressionnant et Bath, une petite ville tout à fait charmante!

bath-stonehenge

Le charme à l’anglaise, c’est vraiment quelque chose! On a l’impression d’être dans un livre de Jane Austeen à chaque coin de rue mais avec un côté Bridget Jones pour la bière et la modernité. Oui, c’est assez particulier. Mais cet accent, quel style!!

bath-stonehenge

Les grandes vacances, c’était donc bien chouette!

Elles ont été un grand bol d’air frais et m’ont permis de repartir avec plein de bonnes résolutions pour la nouvelle année scolaire.

Après, depuis la rentrée de septembre 2016, je n’ai pas chômé puisqu’il y a eu un voyage en Corée et un en Thailande. J’ai également eu la chance de découvrir Nha Trang pendant un court week-end.

J’ai donc encore plein de sujets pour les prochains posts 😉

Tam Cốc ou l’Halong Bay terrestre

Commentaires 2 Par défaut

Il y a déjà quelques week-ends, j’ai eu la chance de partir avec des amies pour une excursion sur Tam Coc, à quelques kilomètres de Ninh Binh, elle-même située à deux heures de Hanoï.

Arrivées le vendredi soir dans un petit hôtel charmant, nous n’avons pas perdu de temps et sommes partis pour Bai Dinh Pagoda dès le lendemain matin en moto.

Rouler en dehors de la folie de Hanoï était une vraie joie de petite bikeuse.

Bai Dinh Pagoda

Arrivées au temple, nous avons pu découvrir une vue splendide sur les pains de sucre, ces montagnes qui sortent de la terre ou de la mer et qui ont toutes des formes différentes les unes des autres.

20151128_112055

Ce complexe de temples bouddhistes est considéré comme le plus grand au Vietnam et est composé de l’ancien temple situé dans les montagnes et du nouveau temple.

Dans ce complexe où nous sommes restées quelques heures, il y avait de quoi voir et de quoi se muscler : nous avons monté et descendu plusieurs marches et nous avons grimpé dans des grottes construites dans des montagnes.

Puis nous avons repris nos bolides et nous sommes partis visiter une autre pagoda.

Bich Dong

Après avoir garé nos motos et avoir fait face à une horde de vietnamiennes qui voulaient nous servir de guide, nous sommes parties toutes les quatre pour le sommet du temple de Bich Dong.

Nous avons grimpé dans les montagnes pour arriver à une vue extraordinaire.

Le fait d’arriver en moto, puis de marcher toujours plus haut dans la montagne, puis de passer à une partie escalade était une combination d’activités plus ou moins intenses qui m’ont procuré une sensation de joie, de fierté et d’accomplissement.

Il a quand même fallu quitter ce bout de montagne pour retrouver Tam Coc.

Le lendemain, une autre journée chargée nous attendait avant de rentrer sur Hanoï!

Hang Mua

Hang Mua est une montagne sur laquelle un temple a été construit. À voir les escaliers qui s’enfoncent dans la montagne, on se doutait déjà que la randonnée n’allait pas être qu’une partie de plaisirs.

En arrivant au sommet, je me suis sentie super heureuse d’avoir été au bout de cette grimpette assez intense.

Et quelle vue!

Encore une fois, la magie des lieux a perdu son combat contre le temps qui passe et nous avons dû retrouver nos motos pour la dernière pagoda de ce court séjour.

Thai Vi

Nous avons fini ce week-end par le temple de Thai Vi.

Un joli petit temple qui vaut le coup d’oeil.

Pour conclure, ce week-end a été un véritable bol d’air frais qui m’a permis de retrouver mes esprits face à des tragédies arrivées il y a déjà plus d’un mois.

La magie du Vietnam se retrouve vraiment dès qu’on quitte la ville et j’ai hâte de pouvoir repartir le temps d’un week-end ou de plusieurs jours explorer la nature et ressentir ses bienfaits.

Et vous, c’est pour quand le voyage?

Sapa : randonnées et zen-attitude dans les montagnes du Vietnam

Commentaires 3 Par défaut

JOUR 1 – Marché de Bac Ha

20151025_110932
Si vous vous rendez à Sapa, il est un marché à ne pas louper : celui du dimanche matin à Bac Ha.

www.cameliaexsangue.comLe marché invite le touriste à se promener, à observer, à s’évader dans une abondance de costumes traditionnels tous plus colorés les uns que les autres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


20151025_111647Conseil : si vous partez visiter ce marché, allez-y tôt! Tous recommandent d’éviter l’afflux des touristes vers 10/11h.20151025_111108Une matinée suffit pour aller voir le marché et pour y flâner. Si vous voulez repartir avec des bouts de tissus, il faut par contre avoir l’esprit commercial.

Nous sommes ensuite partis dans un petit village pour voir comment vivaient les H’mongs. Une blague plutôt qu’autre chose. Le guide nous a amenés littéralement chez les habitants et j’avais l’impression de visiter un zoo humain.

Nous sommes donc restés dehors avec les animaux.

20151025_134120 20151025_135556 20151025_135925

JOUR 2 – Randonnée Sapa > Lao Chai > Ta Van > Giang Ta Chai > Sapa

La journée suivante a été magnifique.

20151026_093850

Nous sommes partis de l’hôtel à 9h00 pour une randonnée d’une journée accompagnés de quelques H’mongs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La guide vietnamienne, âgée de 18 ans, avec un anglais parfait et un français sans accent, nous a laissé nous arrêter pour prendre des photos quand nous voulions et nous a permis d’avoir un rythme de marche plutôt tranquille.

(cilquez sur les photos pour les agrandir)

Les habitants (niveau de difficulté modéré) se confondent au paysage : beaux et sereins.

Il y a de la grimpette mais le jeu en vaut la chandelle.

JOUR 3 – Balade à moto

Pour notre dernière journée, nous avons loué des motos pour nous rendre au village de Cat Cat et au « Silver Waterfall ».20151027_104901

À l’arrivée à Cat Cat, une fois le parcours dans le village commencé, on retrouve des paysages incroyables.

En espérant que les photos vous ont donné envie de vous rendre dans les montagnes vietnamiennes!

Si vous vous renseignez sur Sapa et ses environs, beaucoup écrivent que le lieu est à présent trop touristique. Pour ma part, tout s’est très bien passé! Ok, certains H’mongs vous suivront pour récupérer quelques billets ; ok, certains pensent que vous êtes les rois du pétrole et ok, c’est souvent plus qu’énervant.

Mais on s’habitue à tout. La parade pour nous a été simple : dès un bonjour, nous répondions « non merci ».

Après le village de Cat Cat, nous sommes partis voir les cascades d’argent. Un conseil : évitez. Surtout après le village de Cat Cat. Si vous commencez par la cascade, pourquoi pas…

20151027_135420C’est vrai que c’est chouette si vous n’en avez jamais vues dans votre vie…

Par contre, nous nous sommes posés dans un café avec hamacs sur le retour : POUAH!! Vue incroyable!20151027_14202320151027_142752Si vous avez des questions sur Sapa, les alentours ou même la vie sur Hanoi : n’hésitez pas à le mettre dans les commentaires!
20151027_142728Infos utiles
– Hanoi -> Sapa = 15 USD en bus de nuit ; infos pour le train ici
– Hôtel recommandé = Sapa Stunning View Hotel et son PDJ avec vue sur les montagnes
– Temps du séjour sur Sapa = 3 jours minimum
– Attendez-vous à un coin très touristique axer sur le business et l’arnaque pour ne pas être déçus (Avis TripAdvisor : ici)
– Attention à la période à laquelle vous vous rendez20151027_154833

Damned! Je me remets à écrire

Commentaires 10 Par défaut

Expérience 1 : les rencontres fortuites

C’est bon, j’ai retrouvé la motivation d’écrire. C’est assez dur de rester constant dans un planning de rédaction et de trouver la volonté…
Lire la suite