Nan Xiang, ville d’histoires à 40 mins de Shanghai

Commentaires 2 Standard

Il y a deux semaines, des copains me proposent d’aller visiter une petite ville d’eau recommandée par un collègue.

I am definitely in!

Après nous être retrouvés en début d’après-midi dans le quartier de la FFC (Former French Concession), nous prenons donc la ligne 11 pour nous rendre à Nan Xiang.

40 minutes plus tard et quelques degrés en moins par rapport à Shanghai, nous voici face à un mall sans trop d’indication de la route à prendre…

C’est là que s’arrête une Chinoise voyant 5 Caucasiens perdus, en ligne sur leur téléphone. Après deux-trois échanges en anglais, elle nous indique donc de marcher tout droit et qu’au bout de 12 minutes, nous trouverions notre route!

Et c’est exactement ce qui s’est passé.

Nous voilà donc arrivés dans cette petite ville de caractère tout à fait charmante et sans touriste!

rptsdrsdrsdrsdrrptrptsdr

La Ville étant réputée pour ses dumplings, nous nous arrêtons donc dans un petit resto et commandons tant bien que mal différents mets (Après 6 mois à Shanghai, je suis toujours loin d’être bilingue).sdrsdrsdrC’est donc le ventre bien rempli que nous continuons à nous promener dans cette ville charmante.

Cette dernière nous donne a chance d’effectuer un petit voyage dans le temps, entre commerces en tout genre et bâtiments anciens.davdavsdrdavdavsdrburstdavLe fait d’errer dans cette ville, sans attente particulière mais en trouvant à chaque coin de rue quelque chose de particulier à regarder, à observer ou à se questionner était super!

Nous avons ensuite décidé, en suivant un panneau dans la rue, d’aller visiter un petit temple. Ce dernier ressemblait au jardin du Yu Yuan Temple à Shanghai, sauf qu’il était vide et que nous étions les seuls à déambuler dans les petits passages.sdrozdfovdavdavsdrsdr

Le froid se faisant de plus en plus sentir, nous avons repris notre route, direction le métro cette fois pour retourner sur Shanghai.

Cette petite ville vaut COMPLÈTEMENT le coup, même si vous n’êtes sur Shanghai que pour quelques jours car elle vous donnera un bon aperçu de la vie chinoise.

sdrdavsdrdav

Si vous voulez économiser 15€ sur vos résas Booking.com, cliquez sur ce lien : https://www.booking.com/s/14_6/e9e8332c

 

Croisière sur le Mékong, Ho Chi Minh City

Commentaires 3 Standard

Tout semble possible au Vietnam. Ainsi, pas besoin de planifier votre séjour en avance, tout se fait sur place.

Une fois arrivé, il vous suffira de vous rendre dans une agence de voyage ou Lire la suite

Saint-Brieuc, ville sinistrée

Commentaires 3 Standard

Elle est jolie la ville de Saint-Brieuc et pourtant, en ce moment, c’est pas la grande forme. Je ne sais pas quand, ni comment ça a commencé.

Petite, je me souviens que deux fois par semaine, j’accompagnais ma mère et ma grand-mère au marché de Saint-Brieuc.

Je me rappelle très bien galoper après elles, alors que j’avais peut-être 6 ans. Elles fonçaient, déterminées, au stand de fruits et  légumes. Dix minutes plus tard, elles enchaînaient, au pas de course, pour aller chercher les langoustines. « Non, ce sera crevettes ce midi. Oh et puis, non, moules, oh puis, zut, partons pour des huîtres… Oh et puis… »

Imaginez moi, haute comme trois pommes, Lire la suite

En ce moment, je bouquine Reiser…

Poster un commentaire Standard

reiser2Il y a des fois dans la vie d’une jeune femme de 25 ans un moment où tu as besoin de changement. De changement intense. De révolution humaine. La révolte, c’est maintenant.
Ça a peut être un lien avec le fait de lire du Bukowski et du Reiser en même temps. Peut-être pas. Pourquoi une femme n’écrirait pas comme eux? Pourquoi les hommes ont-ils le monopole de la vulgarité? On me répondra “parce que c’est pas joli dans la bouche des filles”. Peut-être que non, quoiqu’encore, ça se discute. Mais qu’est-ce que ça peut foutre ce qui est joli ou non dans la bouche d’une fille? Et la fille, elle est pas capable toute seule de savoir ce qui est bon ou pas dans sa bouche? (à méditer…)

Lire la suite