Qui a compté les 4000 îles du Laos?

4000 islands, Laos

De Pakse, nous avons pris une navette (3h), puis un bateau (20 mins) pour environ 50,000 kip par personne pour Donkhone Island ou Don Khong ou l’île de Khône, une des fameuses 4000 îles au Laos.

Nous sommes tombés sur un vrai paradis, avec vue, depuis le balcon de notre hôtel, sur le Mékong et les cocotiers.

Je vous recommande le Pan’s Guesthouse pour passer une nuit ou deux sur l’île de Khône, surtout pour profiter des incroyables couchers de soleil.

Pour visiter un bout de l’île, nous avons opté pour la location de vélos (1€).

Nos engins loués, nous sommes partis pour les cascades de Liphi (entrée au site 35,000 kips/pers.).

Passés le petit pont en bambou, nous avons suivi le chemin pour voir la première partie des chutes, celle qui contient une piscine artificielle où les touristes peuvent se rafraîchir.

Nous avons continué le chemin (tout est très encadré, fait pour les tours organisés même si le coin n’est pas encore envahi).

Nous avons repris notre chemin, après nous être arrêtés près de la plage en fin de parcours pour nous rafraîchir un peu (30° environ ici…).

Nous ne sommes restés que 24h sur l’île de Khône mais je vous recommanderai d’y rester 2/3 jours pour découvrir toute l’île et sa voisine, les tours en kayak, la deuxième cascade de l’île et la plus grande d’Asie, l’observation des dauphins, etc.

Les 4000 îles marquent presque la fin de notre séjour au Laos… déjà…

Voici quelques points forts de ce pays dont je suis tombée amoureuse : moins touristique que les autres pays d’Asie du sud-est, paysages splendides, nourriture extra et habitants souriants et charmants!

Comment ça vous n’avez pas encore liké la page Facebook ni suivi le compte Instagram?! Mais qu’attendez-vous?

1er jour sur Luang Prabang

Articles, Laos, Luang Prabang

Vacances de Printemps, temps d’aller au Laos!

Me voici donc partie – avec mes parents (on a beau avoir 30 ans, il semble que l’on ait toujours besoin d’eux) – pour un « petit » séjour de 12 jours chez les « voisins ».

Première escale : Luang Prabang!

Notre petite Guesthouse,  Lan Kham Riverside, est charmante. Notre accueil se fait avec un jus de mangue et les sourires des réceptionnistes. Nous sommes arrivés sous la pluie et dès l’entrée dans la maison d’hôtes, c’est le soleil dans nos coeurs (c’est kitsch mais ça passe, non?)

Le réceptionniste nous apprend qu’il est vietnamien. Ah bah oui forcément!! Rencontrer un Vietnamien au Laos, c’est comme rencontrer un Breton à Montparnasse il semble…

Le calme et le zen

Le lendemain matin a été aussi plaisant avec un petit déjeuner vue sur le Mékong.

Après avoir bien pris notre temps pour nous réveiller en douceur, nous sommes partis pour un petit tour de la ville, conseillé par Le Routard (merci!), qui a commencé par la traversée d’un premier petit pont de bambou (traversée env. 0,50€).

Ensuite, nous sommes arrivés dans un petit village d’artisans où nous avons fait du shopping à foison – et où, bien sûr, j’étais trop occupée à ouvrir mon porte-monnaie pour prendre des photos… – : peintures, écharpes, cartes, etc.

Avant de faire demi-tour, nous avons été visiter วัดเชียงเหลัก (effectivement, je ne sais pas le prononcer…), un temple bouddhiste :

Il nous fallu ensuite traverser l’autre pont de bambou pour revenir au centre-ville (traversée 1€).

Après une longue pause déjeuner (OMG! que la nourriture est bonne ici!!!),nous sommes partis visiter le Vat Xieng Thong (temple bouddhiste laotien de l’ancienne capitale royale Luang Prabang. Fondé en 1560 par le roi Setthathirat du Lan Xang, il est généralement considéré comme le plus élégant du pays. Merci Wikipedia!).

Puis, nous avons été déposer nos achats et nous reposer les pattes à notre Guesthouse.

La ville est petite et la marche se fait relativement bien. Vous pourrez également y louer vélo, moto, promenade en touk-touk ou en jonque aisément.

Après avoir fait une petite sieste (vacances obligent!), nous nous sommes posés dans un petit boui-boui avec vue sur le Mékong afin d’y admirer le coucher de soleil.

Notre serveuse – comme pas mal de personnes ici – y parlait français et son accueil était charmant!

Nous avons enfin terminé notre journée par un tour au marché de nuit où j’ai pris l’initiative (honteuse ou courageuse!) de m’acheter 4 robes pour … 20€!

Pour cette première journée, Luang Prabang m’a vraiment plue : son calme (pas de klaxon ni de nuage de pollution!!!), ses paysages, sa nourriture et ses habitants!

Croisière sur le Mékong, Ho Chi Minh City

Articles, Ho Chi Minh, Vietnam

Tout semble possible au Vietnam. Ainsi, pas besoin de planifier votre séjour en avance, tout se fait sur place.

Une fois arrivé, il vous suffira de vous rendre dans une agence de voyage ou

Australie : road trip dans la WA – suite et fin

Articles, Australie, Nord de la Western Australia

Voilà, cet article achève mon road trip de deux semaines dans le nord de l’Australie Occidentale (lire les articles du début du road trip ici).

Le meilleur pour la fin? On n’est pas loin de la vérité.

Karijini National Park

Ce que j’ai préféré à Karijini, outre les paysages grandioses, c’est le fait de pouvoir jouer l’aventurière en explorant les gorges.

what to see in Karijini

what to see in Karijini

Imaginez : une fois que vous avez le plan du Parc National, vous êtes libres de vous déplacer où bon vous semble.

Karijini trail map

Vous escaladez des rochers, traversez des piscines naturelles, vous accrochez à un « mur d’araignées » afin de pouvoir arriver à la prochaine étape.

what to see in Karijini

what to see in Karijini

what to see in Karijini

La nature vous rappelle qu’elle est bien la plus forte : à n’importe quel instant vous pouvez déraper, tomber dans une eau gelée, vous ouvrir le genou ou encore glisser sur un caillou.

what to see in Karijini

what to see in Karijini

Karijini National Park WA

La visite du Parc National nous a pris deux jours. À chaque nouvelle gorge, un nouveau défi nous attendait.

Karijini National Park WA

Karijini National Park WA

Karijini National Park

Si vous vous rendez à Karijini, un conseil : prenez votre maillot de bain et soyez prêts à laisser vos chaussures sur le chemin afin de pouvoir continuer votre parcours.

Karijini National Park

Karijini National Park

Plus nous avançions à l’intérieur des gorges et plus j’avais l’impression d’effectuer un parcours du combattant.Karijini National Park

Karijini National Park

Karijini National Park

Karijini National Park

Karijini National Park

Qu’il soit classé parmi les plus faciles ou bien les plus difficiles, lorsque je finissais un parcours, j’avais l’impression de m’être surpassée.Karijini National Park

Karijini National Park

Karijini National Park

Karijini National Park

Karijini National Park

Sur les différentes randonnées que nous avons effectuées, nous avons à chaque fois rencontré des très jeunes mais également des randonneurs plus chevronnés. Pourtant, les parcours peuvent s’avérer dangereux et certains ont déjà péri à Karijini.

Karijini National Park

Karijini National Park

Heureusement pour nous, à part quelques bleus et des jambes en compote : rien de grave à signaler! Même mon break familial a supporté les chemins de terre. Karijini National Park

Les vues panoramiques sur le parc étaient magnifiques.what to see in Karijini

what to see in Karijini

Karijini National Park

Je vous invite à découvrir toutes les photos sur la page Facebook du blog ici.

Et on repart!

Après ces quelques jours assez éprouvants (je rappelle que ça faisait à peu près 10 jours que nous dormions dans une voiture), comme à notre habitude, nous avons repris la route.

Nous nous sommes séparés de Léana qui a continué en stop et nous avons pris la direction de Karratha afin de retrouver Olivier pour un dernier au revoir avant le départ pour l’Asie.

Je retourne en effet au Vietnam – après une escale de trois semaines au Cambodge – où je vais travailler pour un an à partir de septembre.

Après avoir passé deux jours avec mes ancien et nouveau « travelmate », il fallait retourner sur Perth.

Sur la route du retour, nous nous sommes arrêtés au Pinnacles (à prononcer Païnècqueulz).

20150622_093952

20150622_093956

Ce que j’en ai pensé?

Si vous avez du temps à perdre, n’hésitez pas à vous rendre dans ce mini désert de cailloux…

20150622_094324

C’était sur le chemin donc je ne regrettre pas de m’y être rendue mais il ne m’a fallu que cinq minutes pour juger le site … un peu pourri.

On se moque quand même un peu de nous en Australie…

Pour conclure, après ces 15 jours de routes, de randonnées, de découvertes, de plongées, de fatigue, de joie et d’éblouissement, je peux confirmer qu’en roulant vers le nord de la WA, j’ai découvert la plus belle partie de mon séjour en Australie.

Hoi An, ville de lumières

Articles, Hoi An, Vietnam

J’ai fini le séjour au Vietnam par Hoi An, petite ville située sur la côte est du pays.

Détente, joie et bonne humeur au programme.

Après avoir fait le check-in dans un hôtel magnifique, le Botanic Garden Palace, Ophélie et moi avons loué des vélos afin d’explorer le plus possible ce village paisible.pauline a vélo

Ha Noi : visites culturelles de la ville

Articles, Hanoi, Vietnam

J’ai eu la chance lors de mon séjour au Vietnam de partager mon temps entre détente et culture. À Ha Noi, j’ai notamment pu visiter une ancienne maison traditionnelle, la prison Hỏa Lò et d’aller visiter de magnifiques temples.

Maison traditionnelle d’Ha Noi

La vie est faite de rencontres et c’est encore plus vrai en voyage. Pour mon première après-midi à Ha Noi, j’avais suivi les conseils du réceptionniste de mon auberge de jeunesse et j’étais donc partie dans le restaurant qu’il m’avait conseillé.