Les dangers des feux de forêt en Australie

Articles, Northcliffe, Sud de la Western Australia

Nous avons dû quitter Northcliffe plus tôt que prévu à cause d’un immense feu de forêt dans la région.

Le feu a commencé vendredi matin et personne ne s’en inquiétait vraiment dans la maison.

Québec : Viens faire la fête au Sea Shack de Ste Anne des Monts

Articles, Canada, Gaspésie

Après mon passage à Percé et à Douglastown, la prochaine destination était l’auberge de jeunesse HI Ste-Anne-des-Monts, plus connue sous le nom de  »Sea Shack » (cabane de la mer).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sur la route pour le Sea Shack

Arrivée à l’auberge, j’ai d’abord été surprise par le calme de l’endroit. Il faut dire que j’avais eu des échos super positifs de l’endroit (le Sea Shack est le passage obligé pour tout Français voyageant en Gaspésie) alors je m’attendais à une ambiance électrique, surtout quand le slogan de l’auberge est  »auberge festive ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Faire du wwoofing en Gaspésie

Articles, Gaspésie

Après mes quelques jours à Halifax, une nouvelle aventure m’attendait: faire du wwoofing chez une artiste en céramique à Percé, en Gaspésie.

Ah la Gaspésie! Beaucoup m’en avait déjà parlé avec passion: de beaux paysages rassemblant mer, terre et montagne. Une réputation bien justifiée.

Chez Marie-Jo Tommi, j’ai pu approcher l’art de la sculpture. En échange de 3h de travail par jour (à sabler, laver, et nettoyer les Fous de Bassant et les bateaux en grès), je recevais le gite et le couvert.

Des missions, des repas et un rythme de vie totalement différents du ranch. À l’atelier, j’ai rencontré Gab, Gabi, Gabrielle. Bénévole au Sea Schack, l’auberge de jeunesse HI de Ste-Anne-des-Monts, la Toulousaine prenait une semaine de « vacances wwoofing » à Percé. Lorsqu’elle m’a proposé de l’accompagner au Sea Schack pour ensuite descendre ensemble sur Montréal, j’ai tout de suite accepté.

Le wwoofing au ranch: c’est fini.

Articles, Canada, Hudson Bay: ma vie au ranch, Saskatchewan

Toutes les bonnes choses ont une fin et mon expérience au ranch, à Hudson Bay, dans le Saskatchwan, est finie. Après avoir passé plus d’un mois dans cet endroit juste extraordinaire, il a fallu mettre fin à l’aventure. C’était génial, magique et AWESOME de vivre dans ce ranch/Bed&Breakfast.

Retour sur les derniers trucs testés là bas:

– assister à compétition de curling
– visiter un business d’abeilles
– voir des buffles
– fêter mon anniversaire
– faire de la luge (tirée par un skidoo)
– faire du cheval, toujours plus de cheval

Retour en arrière.

Depuis qu’Olivier est arrivé au ranch, les journées, qui passaient déjà assez vite, ont défilé. Rencontré à Toronto, le Français a décidé de me rejoindre dans le nord du Saskatchewan. Quand tu as passé 6 mois à Toronto alors que tu es venu faire un PVT au Canada (et pas en Ontario uniquement), l’envie de bouger est juste compréhensible. Ne vous méprenez pas: j’adore toujours Toronto mais le reste du Canada est trop grand pour ne pas être découvert.
Anyway… Avec « Oliver » (n’essaie même de leur faire prononcer le vrai nom),on a découvert pas mal de nouveaux trucs: les personnes rencontrées à Hudson Bay étaient fières de nous présenter (nous petits Frenchies) leur business, leurs habitudes et leurs vies en général.

1. Assister à une compétition de curling

Lorsque j’étais en France, j’ai jamais compris comment des personnes censées pouvaient regarder du curling. Eh bien, voilà. Arrivée dans le Saskatchewan, j’ai regardé une compétition et j’ai aimé. Pas que j’en regarderais tous les jours, mais grâce à Angel, une amie du ranch, qui nous expliquait les règles, on a passé un super bon moment.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2. Voir un business d’abeilles

Avec Glenn, on a eu la chance de découvrir comment on faisait pour réussir dans le commerce d’abeilles. Ce dernier en exporte en effet jusqu’en Chine. Il nous a du coup expliqué comment ça marchait de la naissance d’une abeille jusqu’à sa reproduction.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3. voir des buffles

Sur la route du retour à la maison, lorsque Glenn nous reconduisait au ranch, j »ai placé dans la conversation que je n’avais jamais vu de buffles de ma vie. Qu’est-ce qu’il a fait? Demi-tour pour nous amener en voir! Des voisins avaient en effet un commerce de buffalos: juste incroyable! Le truc qui m’a le plus impressionnée reste le fait que ces grosses vaches poilues avaient plus peur de nous que nous d’elles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4. visiter une scierie

Angel nous a, quant à elle, amené visiter la plus grosse entreprise d’Hudson Bay qui fait travailler les 3/4 de la ville.
J’avais déjà pu assister à la coupe des arbres et voir la suite du processus et la transformation de l’arbre en palette était super intéressante.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

5. fêter mon anniversaire

Quand, en rentrant d’une promenade à cheval, Riita (une autre amie du ranch) m’a demandé d’aller chercher une box dans sa voiture, je ne me doutais pas que j’allais tomber sur le plus gros gâteau d’anniversaire que j’ai jamais eu! La surprise était, au propre comme au figuré de taille. Ca faisait d’une pierre deux coups et j’ai eu l’impression d’avoir en même temps un joli pot de départ.
J’ai eu le droit à un gâteau -bourré de crème, ça va de soit- avec ma photo dessus: le rêve de toute petite princesse qui se respecte.
De toute façon, je n’avais pas d’autre choix que de partir comme une princesse.

Annifannif2

6. faire de la luge (tirée par un skidoo)

Quand Perrie nous a demandé si on avait envie de poser nos fesses sur une luge afin qu’il nous tire avec son skiddo, on a tout de site accepté. L’expression « manger de la neige » n’a jamais eu autant de poids que ce jour là.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un « Oliver » en action, ça donne ça:

7. faire du cheval, toujours plus de cheval

cheval1

Comme Audrey me l’a dit, je pense que je ne pourrais plus vivre sans. J’ai réussi à me faire « adopter » par deux d’entre eux et c’était juste brillant! Voir un percheron qui t’écoute et qui fait ce que tu lui dis par le pouvoir de la voix: a dream come true!

Mais voilà, une fois encore dans l’expérience « Pô au Canada », il m’a fallu dire au revoir à des gens extraordinaires et tourner la page d’un autre chapitre de ma vie: une expérience de cowgirl comme j’en avais toujours rêvée.

Mais pas le temps de me poser pour y penser: j’étais déjà prête pour de nouvelles aventures. Le 11 mars, je quittais le Saskatchewan pour aller découvrir la Nouvelle Écosse (Nova Scotia), « les Maritimes » et la réputée ville d’Halifax.

Lake Louise: le Paradis des Rocheuses canadiennes

Articles, Lake Louise, Les Rocheuses, Ouest Canadien

Quand on ouvre un guide du Canada, la première photo sur laquelle on tombe est en général celle du Lake Louise situé dans le Parc National de Banff.

Quelques photos, pour commencer cet article, prises lors de mon trajet de Banff à Lake Louise:

20140121_15215920140122_094520Banff => Lake Louise: 45 mins de car

Le village porte le même nom que le lac (à moins que ce soit l’inverse).

20140122_095036Village Lake Louise

L’auberge de jeunesse HI Lake Louise Alpine Centre où je résidais est parfaitement localisé à côté de la station de bus. Pas beaucoup de chemin à faire avec mes 15 kgs sur le dos. Ne restant que deux nuits dans la meilleure auberge où j’ai jamais été (construite en bois et avec un sauna à l’intérieur), j’ai décidé de profiter à fond du temps qui m’était imparti en allant faire une randonnée de Lake Louise jusqu’au Lac Agnès (16 kms aller retour…).

HI Lake LouiseHI-Lake Louise Alpine Centre

En fait, j’avais décidé de marcher uniquement jusqu’au lac Louise mais une Allemande rencontrée à Banff et retrouvée à Lake Louise m’a motivée à l’accompagner jusqu’au Lac Agnès.

20140122_100114 20140122_100312 20140122_101010 20140122_101018 20140122_101020

Sur le chemin de l’auberge au lac

Alors que j’étais partie avec le sourire jusqu’aux dents, ma mine enjouée s’est transformée au fur et à mesure que nous avancions. Il faut dire que la montée jusqu’au lac n’était pas de tout repos.

20140122_104429 20140122_104435Marcheurs en raquette

20140122_104604À cette époque de l’année, il n’y avait pas beaucoup de randonneurs, seulement quelques marcheurs en raquette et des sportifs en ski de fond.

Le fait que l’endroit soit presque vide à l’époque de l’année était un pur bonheur. On avait Lake Louise preque pour nous seules.

20140122_105735 20140122_105953 20140122_110552 20140122_11055820140122_110638Devant l’hôtel étaient exposées des sculptures de glace impressionnantes par leur originalité, leur beauté et leurs détails. 20140122_110750 20140122_11075820140122_113345Une patinoire aménagée aux abords du lac permet à ceux qui le souhaitent de patiner ou juste de marcher sur le lac gelé:20140122_111425Aux risques et périls des aventuriers de faire du patin à glace sur le lac gelé. Pensez-vous que certains ont égaré leur bébé ont eu juste peur que le poids de la poussette cède? Je ne sais, je ne sais, mais pour ma part, j’ai tenté la traversée (sans patins).

Au milieu de cette patinoire se trouvait la sculpture d’un château. Quand il s’agit de glace, les Canadiens ne manquent pas d’originalité.20140122_11104720140122_111633 20140122_111819Une fois les portes du chateau franchies, la vue était somptueuse: 20140122_11283620140122_112518Ce point bleu, c’est moi. Petite de nature, il apparaît clairement que je ne suis qu’un Minimoy (désolée pour la référence) face à ces montagnes.

Avant de repartir sur notre circuit, nous avons fait une petite pause à l’hôtel Fairmont du Lake Louise qui offre une vue directe sur le lac et les montagnes l’entourant. Un pur régal pour les yeux et le palais!

20140122_115005Ayant repris du poil de la bête, nous étions prêtes à continuer notre randonnée jusqu’au Lake Agnes. 

Pendant l’été, la récompense n’est pas seulement la vue: à côté du lac se trouve le Tea House qui permet aux randonneurs de s’arrêter pour se poser un peu, profiter du paysage et déguster un thé. Pas de chance pour nous, il est fermé en hiver.

20140122_134919Petite pause au Lake Mirror où nous avons rencontré quelques Canadiens venant de Calgary:20140122_135250(0) 20140122_135309 20140122_13554720140122_135624

Arrivée au Lake Agnes, la vue idyllique m’a permis d’oublier les précédents kilomètres endurés:
20140122_140823 20140122_140832 20140122_140848

20140122_142603 20140122_142656Lake Agnes

20140122_145850

Descendues par le même chemin emprunté à l’aller, nous nous sommes senties bien légères sur la route du retour.

Arrivées au Lake Louise, nous nous sommes à nouveau arrêtées pour contempler ce paysage mythique.

Toutes les personnes qui ont souhaité un jour partir au Canada et qui se sont renseignés sur le pays, ont découvert cette splendide photographie: Lake Louise 1593 lake-louise-mainTapez juste « Canada » dans votre barre de recherche Google et vous verrez qu’on ne peut passer à côté du Lake Louise quand on se renseigne sur le pays des caribous.

Alors, peu importe la saison, peu importe le mois – et même s’il paraît que Lake Louise est peuplé de touristes l’été – peu importe votre misanthropie ou votre humeur, allez découvrir cette merveille de la nature que sont les Rocheuses et Lake Louise, LA beauté à découvrir lorsqu’on se décide à aller au Canada.