Ta main sur mon cul, ma main sur ta gueule

Commentaires 2 Par défaut

Bien souvent, je tombe sur des articles, soit grâce à des amis qui l’ont partagé sur Facebook ou autre réseau social; soit grâce à moi en farfouillant à droite, à gauche, sur la toile.
Cette fois-ci, j’ai trouvé (grâce au partage d’une amie aussi révoltée que moi par les agressions quotidiennes, les non-dits et les « laisse couler » des gens) un article posté par Diglee, une artiste de talent, qui avec humour et émotion, raconte son expérience du harcèlement de rue.
Bonne lecture…

Stop Harcèlement de rue

harcelement-de-rue-diglee-1
harcelement-de-rue-diglee-2-1
(c’est quoi le slut shaming? Clique)

harcelement de rue-diglee-4-bis

harcelement de rue-diglee-3

harcelement de rue-diglee-4
harcelement de rue-diglee-5
harcelement de rue-diglee-6-1
harcelement de rue-diglee-6-é
harcelement de rue-diglee-7

harcelement de rue-diglee-8

 

diglee-mad-

harcelement de rue-diglee-9
harcelement de rue-diglee-10

 

L’article que j’ai écrit sur Madmoizelle raconte comment j’ai récemment répondu à différentes agressions verbales sexistes et/ou sexuelles (grâce notamment aux conseils du blog « Projet Crocodiles »), et vous pouvez le  lire ici

Voilà.

Cette (première?) petite mise au point me semblait nécessaire.
Ceux qui me connaissent dans la vie savent que je suis une harpie dès qu’il s’agit de l’égalité homme-femme. Je pourrais en parler des heuuuuures, noms, études, statistiques et vidéos à l’appui.
Je ne sens pas tant « femme » qu’ « individu », et ça me va très bien comme ça. Alors quand je subis des situations injustes liées à mon sexe, je suis colère colère colère.
Dans mon couple c’est Pierre qui cuisine et moi qui paie les restaus. Et nous sommes HEUREUX comme ça.
Tout ça, mes proches le savent.
Ma connerie, c’est de ne pas vous le dire, à VOUS, là, qui me lisez. De ne pas débattre avec vous de ce qui me froisse, me débecte, me chiffonne, et de ce pour quoi je m’investis de plus en plus chaque jour, c’est con.

Parmi le florilège de tentatives d’abolition des différences hommes-femmes que j’entreprends au quotidien, la dénonciation du harcèlement de rue semblait être un premier pas ÉVIDENT.

harcelement de rue-diglee

Love,
Maureen
http://diglee.com/stop-harcelement-de-rue/

Publicités

2 réflexions sur “Ta main sur mon cul, ma main sur ta gueule

Une remarque? Une question? Un encouragement? Poster un commentaire ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s