Damned! Je me remets à écrire

Commentaires 10 Par défaut

Expérience 1 : les rencontres fortuites

C’est bon, j’ai retrouvé la motivation d’écrire. C’est assez dur de rester constant dans un planning de rédaction et de trouver la volonté…

Mais bon, il y a pas mal de sujets qui ont germé dans ma tête pendant cette absence où j’ai totalement délaissé mon blog!

Je me demande quand même comment font ces bloggeuses de mode pour écrire tous les jours avec plein de coeurs et de flower power partout?

Depuis fin août et mon installation sur Hanoi, ça a été un peu la course : l’emménagement, trouver ses repères, se promener et découvrir, travailler, apprendre le vietnamien (ce qui demande pas mal d’abnégation… mais je reviendrai dessus plus bas dans l’article…), manger (parce que Hanoi, c’est avant tout de la nourriture de partout), gérer d’habiter avec un mon mec, supporter la pollution, apprendre à conduire ma moto (semi-automatique), découvrir la vie nocturne, faire du sport, s’habituer au bruit, tester les massages viets, etc.

Enfin bref… tout ça pour dire que passer du temps sur mon ordinateur le soir, c’est juste pour regarder des films la plupart du temps et que j’admirerais * presque * (faut pas déconner non plus) les bloggeuses mode.

Re-bref, j’ai décidé de me remettre à écrire et ça fait du bien!

J’ai également décidé de partager mon nouveau mode de vie et les différentes aventures qui me sont arrivées en tant qu’expat à Hanoi : les expériences qui amusent, choquent, surprennent ; mais également les rencontres et les bons plans.

Et je commence cette nouvelle série de topics par la rencontre assez chouette d’aujourd’hui.

Ce matin, après avoir été au marché (eheh, c’est les vacances!), je me suis rendue dans un café où je n’avais jamais été pour profiter d’un « cà phê đèn đá » (= un café noir ; đèn voulant dire noir et đá froid) tout en classant des photos prises par-ci, par-là.

Petit cours de culture au Vietnam, découvrez le cà phê sữa đá, un café qui surprend au début mais auquel on finit par s’habituer (topic sur le café vietnamien à venir plus tard) :

C’est quand j’ai commencé à faire un tour dans le café pour regarder les photos accrochées sur les murs que la patronne du bar a commencé à me parler … en vietnamien … et à me poser des questions auxquelles je reconnaissais des sons déjà entendus, mais impossibles à comprendre…

Grâce à l’app Google Translate installé sur mon téléphone, j’ai pu comprendre qu’elle me demandait si j’étais étudiante au Vietnam et ce que je faisais là.

Là, j’ai sorti mes cours de viet (je les promène partout en ce moment) et j’ai essayé de suivre… Grosse erreur, ça l’a encouragée et elle a justement pensé que j’étais bilingue alors qu’on n’a pas encore abordé le chapitre 3 à l’école…

Mais au final, avec le téléphone, le cerveau alerte et les cours, on a pu échanger quelques phrases et elle m’a proposé de me donner des leçons de viet.

Comment me rendre plus heureuse en cette belle journée ensoleillée de vacances?

Son prix? Que je vienne prendre un café dans son bar. J’ai accepté avec plaisir et le rendez-vous est pris!

Tiens-toi prêt Viet Nam, je vais devenir bilingue!

cours de viet

Publicités

10 réflexions sur “Damned! Je me remets à écrire

  1. Contente de te retrouver. .je comprends que l’installation dans un nouvel endroit prend du temps et d’autant plus quand c’est à hanoi. L’adaptation à ta nouvelle vie se fera petit à petit. ..gros bisous 💋

    J'aime

Une remarque? Une question? Un encouragement? Poster un commentaire ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s