Le jour où j’ai dormi en prison

Articles, Canada, Ottawa

Après avoir passé quelques jours à Montréal à « apprécier » l’hiver canadien qui n’en finit plus, j’ai repris les transports et les que trop bien connus cars Greyhound pour aller découvrir Ottawa.

 

Dans les rues de Montréal

Deux nuits à faire du couchsurfing dans la capitale du Canada avant de retrouver Amélie – comparse de voyages rencontrée à Toronto – et de découvrir la ville avec elle.

 

À Toronto, on avait entendu trop souvent qu’Ottawa était une chouette ville, qui ne méritait pas vraiment que l’on s’y arrête longtemps. Comme on ne voit que ce que l’on croit, on s’est retrouvée le samedi pour aller découvrir la ville. Un programme assez chargé en 2 jours et après 3 mois sans s’être vue:

– visite de la ville et du marché Byward
– visite du Parlement
– visite du musée des civilisations, renommé musée canadien de l’histoire (localisé de l’autre côté du pont, et du coup à Gatineau, et du coup au Québec)
– visite de notre auberge de jeunesse, une ancienne prison réaménagée (rien que ça!)
– détente, parce qu’on est quand même en weekend, mine de rien

Derniers jours en Ontario : skidoo, brunch et tour du poteau

Articles, Galères de PVT, Niagara Falls, Toronto

Il y a environ une semaine, je finissais mon dernier jour de travail au Canada.

Le vendredi 20 décembre 2013 était un jour pluvieux, mais un jour heureux. En quittant mon bureau situé sur King Street West, je marchais l’esprit libre et le sourire radieux. Je ne savais pas ce qui m’attendait pour les prochains jours, mais je savais que je restais libre de faire ce que je voulais de ma vie; et en fait, c’est ça le plus important: l’esprit de liberté.

Ca sent Noël sur Toronto

Articles, Toronto

Dans une semaine, c’est Noël. Mon premier Noël sans famille. Sans la maman qui cuisine, le papa qui fait le feu dans la cheminée et la soeur qui arrive à la dernière minute de Paris.

C’était une habitude, presqu’une routine d’être à la maison pour les 24 et les 25 décembre. Être loin de tout ça me fait réaliser à quelle point la pression sociale est forte pour les fêtes de fin d’année.

26 ans à Toronto

Articles, Ma coloc d'Irlandais, Toronto

Quand on vient d’emménager avec 5 mecs, on se dit qu’ils n’ont pas forcément envie de fêter l’anniversaire de « la nouvelle qui vient d’arriver, la seule fille de la coloc, la Française qui plus est et celle qui va pas nous casser les couilles quand on veut mater du foot et boire de la bière ».

Faux. Quand on vit avec 5 Irlandais, on se dit que la vie n’a jamais été aussi facile en colocation. Les mecs boivent plus de thé que de bière… à part lorsqu’il faut faire la fête.

Petit retour sur samedi soir.

La veille de mon anniversaire, j’avais réussi à inviter tous mes amis (entre ceux rencontrés à l’auberge et ceux du boulot, ça a été très facile pour moi de me faire rapidement des amis) et tous les colocs pour célébrer le jour de mes 26 ans.

Rendez-vous donné à tous les convives à 23h00 dans un bar du centre ville pas trop loin de la maison.

 » Et avant, tu as prévu que les gens viennent ici? me demande un de mes colocs.

– Oh bah peut-être quelques-uns mais pas beaucoup vu que vous m’avez dit que le voisin pouvait appeler les flics s’il y avait une soirée.

– On l’emmerde le voisin. On fait la fête. C’est ton annif. On va bien fêter ça!
(= « Fuck this fucking neighbour, let’s fucking celebrate for your fucking birthday! Fuck yeah! »)

Ce soir, c’est l’igloofest

Articles, Canada, Montréal

L’igloofest, ça doit faire un mois que je l’attendais avec impatience. Un festival d’électro unique qui se déroule les week-ends de janvier et de février, avec un décor de folie, et des DJs internationaux bien classes.

L’ambiance pour 2013 était vraiment bien chanmée. La programmation a également beaucoup joué. Pour le jeudi 24 étaient annoncées Miss Kittin et Ellen Allien. Ces deux DJs, c’est LA pensée inévitable à ma sœur, celle qui m’a fait découvrir l’électro et qui m’a fait apprécier l’atmosphère. Et puis, quand elle parle d’électro, c’est avec passion pour les deux artistes, la première française, la deuxième allemande. Alors forcément, j’étais bien emballée d’être tombée sur LA soirée que je voulais!

En plus de la musique, l’Igloofest, c’est aussi une soirée sponsorisée par des marques d’alcool et des jeux pour adultes (soirée interdite aux moins de 18 ans). C’est parti pour un petit TOP5 de mes activités préférées :

  1. Après être montée en prenant les escaliers sur une plateforme de glace pour prendre un petit shooter de Jägermeister, la descente s’effectue par un toboggan de glace, 
  2. Tir à la corde en affrontant une équipe de parfaits étrangers. Bien sur tu glisses d’autant plus que le sol est gelé,
  3. Les guimauves!!! On a bien du passer 4 fois avec Julien pour obtenir des guimauves et les passer au dessus d’un feu pour les faire fondre,
  4. Danser n’importe comment sur de l’électro,
  5. Lancer une balle sur un jeu en bois, mettre la balle dans un des trous et gagner un shooter gratuit.

Igloofest

Je viens de me rendre compte que je n’ai pas présenté Julien. Mes excuses pour l’erreur. Julien, je l’ai rencontrée en France, la première fois que l’on s’est vu, c’était à Rennes, pour boire un verre entre PVTistes Bretons qui partaient au Canada en 2012. Depuis, mon départ a été retardé, mais on est resté en contact. Ça faisait du bien de le revoir sur Montréal.

IMGP0562

La veille, nous nous étions promenés sur le Vieux Port, puis dans les sous-terrains de Montréal, et le soir, nous avions rendez-vous avec d’autres Bretons à Poutineville pour déguster la première poutine (frites sur lesquelles on verse une sauce étrange et du fromage) de ma vie. Premier retour assez positif. Ça m’a plus fait penser à une tartiflette qu’autre chose; et c’était super bon!  En fait, c’était un mélange de jambon, pommes de terre, sauce au vin et fromage. Et là, on m’a expliqué que c’était pas vraiment une poutine.

IMGP0569

 

1ère journée de découverte de Montréal

Articles, Canada, Montréal

Réveillée à 9h, je me lave et prends le petit déjeuner à l’auberge.

Ensuite, direction le centre ville pour deux missions : acheter un adaptateur et aller voir où se situe la station Megabus car demain, c’est la grande journée des transports. Je pars le matin en car pour Toronto où je prends l’avion pour Chicago l’après-midi.

Direction rue Sainte-Catherine, rue marchande qui me fait voir différents quartiers de Montréal : les universités, le quartier des lieux de spectacles, la cathédrale, etc.

Decouverte copie

Sur la route, je m’arrête dans un supermarché, une de mes passions à l’étranger :

Supermarche

C’est quand même bien chouette de découvrir d’autres produits qu’en France.

Ensuite, je me suis arrêtée dans un mall immense de 5 étages en surface  :

mall

Et puis, après un petit café, me voilà repartie sur ma route et j’ai trouvé la station Megabus.

Et puis, j’ai aussi acheté mon adaptateur.

Donc bon : journée remplie missions accomplies!

Et en plus, j’ai bronzé!

INFOS PRATIQUES

Auberge de jeunesse : (13$ la nuit)

1750 Rue Amherst  Montréal, QC H2L 3L6

Bus Megabus : Montreal -> Toronto (59$ l’aller)

997 St-Antoine Ouest (Métro Bonaventure)