Sur la route de … Montréal

Commentaires 3 Par défaut

En direct du car (oui oui! Ici, les cars, ils ont le wifi! Merci Megabus!) qui me mène à ma première escale avant la France : Montréal.

Je vais pouvoir retrouver quelques amis ce soir avant de m’envoler demain pour Nantes. Même si je sais que c’est que du bonheur qui m’attend, ça fait bizarre de quitter Toronto, surtout quand ça présage le retour définitif dans 6 mois.

Me voilà donc actuellement en pleine campagne canadienne, quelque part entre l’Ontario et le Québec. Bientôt je serai sur le territoire francophone… Cela aura fait plus de 5 mois que je n’avais pas pris la route… Sensation étrange… D’autant plus que le périple est pour un retour maison et non un départ vers l’inconnu.

Ajoutons à cela que c’est la première fois que je quitte mon nouveau foyer, le « 131 », pour aussi longtemps. Ils vont me manquer mes 7 Irlandais.

J’avais réservé la journée d’hier pour boucler ma valise, finir quelques projets et aller à la banque. C’était sans compter Jéjé et Grazie qui me proposaient le lundi de les accompagner à Wonderland.

Comment résister à la tentation?? Wonderland ou le plus gros parc d’attractions où j’ai jamais été :  https://www.canadaswonderland.com. Alors du coup, j’ai annulé mes projets et ai accepté un autre de taille. On n’est pas au Canada pour refuser ce genre de journée!
test

Je conseille et recommande définitivement!! J’ai regretté à peu près 15 fois d’être montée dans les manèges et ai voulu repartir pour un tour à chaque fois! Ma plus grosse envie de faire demi retour en plein manège reste le Léviathan et sa descente à pic.

Après le fun et la joie, place à la séance galère : partir du parc à 20h00 et mettre 2h30 à rentrer chez moi grâce à des cars qui ne venaient jamais et à des chauffeurs de bus qui ne faisaient que m’indiquer de plus en plus de mauvaise route… Mais bon, dans chaque malheur, il faut trouver du bonheur et le mien aura été de rencontrer deux Italiens qui m’auront permis de finalement trouver un métro…

Et puis j’ai quand même réussi à rentrer à la maison! Et j’ai pu souhaiter l’anniversaire de mon coloc,  aller boire un verre avec mon ancienne coloc, faire ma valise, manger, discuter avec un autre coloc, nettoyer ma chambre… Capacité de dédoublement? Super pouvoir incroyable? Non. Juste une courte nuit de 4h. Comme je sais que je ne vais pas beaucoup dormir en France, je préfère me supprimer des heures de sommeil directement… Disons ça comme ça…

Le plus dur de ces événements des dernières semaines reste le départ de Margot qui vient de commencer son trip dans l’ouest canadien.

margot

Big up ma poule, c’est que de la joie pour toi!

Même si je sais que je ferai face à beaucoup de départs, c’est toujours dur les en-revoir. Les gens sont vraiment pénibles… On s’attache à eux, on se lie, on se confie, on se marre bien et eux partent vivre leurs aventures… Enfin… Je comprends et j’accepte. J suis malgré tout tolérante.

Publicités

3 réflexions sur “Sur la route de … Montréal

Une remarque? Une question? Un encouragement? Poster un commentaire ici:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s